Atelier de test et d’essai

Chez SERTO AG à Frauenfeld, toute une équipe de techniciens, de designers et de chefs de produits travaillent à la maintenance et au développement des gammes de produits. Cela comprend le contrôle des dimensions du produit ainsi que la vérification des spécifications techniques. Pour ces contrôles réguliers de la gamme de produits, pour nos propres développements de produits ainsi que sur demande du client, nous effectuons les tests nécessaires dans notre propre laboratoire d'essai. Nous aimerions vous présenter ici une sélection de nos options de test.

SERTO entretient de bonnes relations avec des instituts indépendants et des établissements d'enseignement supérieur pour d'importants tests et clarifications que nous ne pouvons pas effectuer dans nos locaux. Les experts et les experts évaluent, entre autres, les développements à long terme des matériaux, vérifient régulièrement l'efficacité de notre système de nettoyage et nous soutiennent dans les développements nouveaux et futurs.

Les tests les plus importants chez SERTO sont les suivants :

Test de fuite à l’hélium

À l’aide du dispositif pour test de fuite à l’hélium, nous contrôlons l’étanchéité de nos raccords de tubes métalliques, par exemple, en cas de changement de matériau ou de fournisseur, pour les nouvelles conceptions ou encore régulièrement sur des commandes en cours. Le raccord à contrôler est alors monté sur un tube fermé d’un côté, puis testé dans une chambre à vide. Nous disposons de deux chambres d’essai de tailles différentes, conçues en adéquation avec notre gamme de raccords. Le fluide de test est l’hélium qui se répartit correctement et rapidement dans le raccord à une pression de 10 bar. L’installation d’essai peut mesurer des valeurs d’étanchéité comprises entre 10-4 et 10-9 mbar l/s.


Banc d’essai de résistance à la flexion alternée

La norme DIN 1179-3 définit la façon dont la résistance à la flexion alternée est contrôlée. La charge et le nombre de changements de charge (107) sont fixés, l’amplitude et la fréquence variables. Huit échantillons sont remplis d’huile à une pression nominale 1,3 fois plus grande que celle du raccord. Chaque point d’essai est commandé séparément. Le raccord supérieur est toujours bien serré, celui du bas se déplace sur un plateau tournant. Un PC commande et surveille le déroulement du test, un PV documente les résultats. Le contrôle est réussi, en vertu de la norme DIN 3859-3, lorsqu’aucun des 6 échantillons n’échoue au test.


Banc d’essai du débit

Le comportement de l’écoulement est mesuré au niveau des robinets, des accouplements ou des conduites complètes avec une grande variété de paramètres. Pour ce test, nous utilisons de l’eau, car elle peut être chauffée, est incompressible et disponible à tout moment. Qu’évaluent les techniciens de SERTO ? Les bruits et les écarts de pression. Le façonnage interne des échantillons et les passages dans le canal de fluide peuvent causer des turbulences, elles-mêmes à l’origine d’émissions sonores. La structure et la conception des composants de robinet ainsi que l’ajustement et la conception des broches déterminent la résistance et la chute de pression du flux de fluide. Durant ce test, il est possible de faire varier le débit volumique, la pression d’entrée et la température.


Essai de vibration

SERTO a conçu et construit un appareil d’essai de vibrations en collaboration avec FH Brugg. Celui-ci sert principalement à contrôler l’étanchéité des raccords pour les applications de transport, lorsqu’ils sont soumis à des vibrations. Le dispositif de serrage pivotant permet d’appliquer une charge en direction verticale et horizontale. Les amplitudes évoluent au millimètre près (0 à 2,5 mm), la fréquence peut être réglée jusqu’à 50 Hz max. Nous soumettons les échantillons à ce test pendant au moins une heure. Leur ajustement serré est contrôlé avant et après ; ils doivent réussir le test d’étanchéité SERTO pendant lequel l’étanchéité au gaz du secteur industriel doit être atteinte.


Essais d’éclatement

Sur ce banc d’essai, nous testons la résistance à la pression des raccords conformément à la norme ISO en vigueur. Il existe différents tests possibles : l’étanchéité de l’échantillon sous pression est contrôlée au moyen du test de bulle dans une cuve remplie d’eau. L’échantillon est alors raccordé à un circuit air-gaz ; la pression (interne) appliquée peut être réglée jusqu’à 35 bar avec de l’air et 550 bar avec de l’azote. Une autre méthode consiste à contrôler un morceau de tube avec des raccords montés des deux côtés jusqu’à l’apparition de l’un des phénomènes suivants : défaillance, 4 000 bar max., non-étanchéité du système, éclatement du tube ou glissement de ce dernier hors du raccord. Nous pouvons aussi tester à l’aide d’impulsions de pression hydraulique de 20 ms jusqu’à 240 bar max.

Dans notre catalogue, nous indiquons un coefficient de sécurité de 4 pour nos pressions, c’est pourquoi nous testons de manière régulière la résistance à la pression de notre gamme avec une pression nominale 4 fois plus grande.


Essais climatiques

Dans notre chambre d’essai climatique, nous simulons des conditions d’utilisation et environnementales proches de la réalité et testons ainsi l’étanchéité des produits fabriqués en différents matériaux. Ce procédé permet d’une part d’évaluer leur résistance aux intempéries, et d’autre part les effets du vieillissement (provoqué artificiellement), par ex. sur les plastiques (fragilisation). Nous soumettons nos articles métalliques à des cycles thermiques compris entre -70 °C et +180 °C et contrôlons leur étanchéité de manière statique avec de l’eau glycolée ou de l’azote directement dans la chambre d’essai climatique. À nos yeux, les tests les plus importants sont ceux visant à évaluer l’étanchéité d’associations de matériaux en cas de variations de température.


Banc d’essai des matériaux/extraits

Le banc d’essai des extraits sert avant tout à nos techniciens pour développer des bagues de serrage et comparer des matériaux. Pour ce faire, un raccord vissé monté est sollicité en direction axiale, le tube et le filetage sont solidement fixés : on évalue la résilience et la résistance de la bague de serrage sur le tube/tuyau.


Banc d’essai d’endurance pour robinets

Ce test de résistance détermine l’étanchéité des robinets après un nombre défini de cycles d’utilisation. Entre 500 et 40 000 ouvertures et fermetures du robinet sont simulées dans un premier temps. Des contrôles d’étanchéité sont réalisés en amont du test et tous les 5 000 cycles et permettent d’évaluer l’usure de la garniture d’étanchéité.


Banc d’essai d’endurance pour accouplements

Les accouplements sont couplés et découplés (éventuellement à une pression de l’air de 10 bar max.). En amont du démarrage et périodiquement durant le test, nous contrôlons l’étanchéité avec de l’air sous l’eau pour les accouplements en plastique ou avec de l’hélium pour les accouplements métalliques, et ce, jusqu’à ce l’échantillon présente une défaillance.


Banc d’essai d’étanchéité pour tuyaux en Jacoflon

Il s’agit là d’un contrôle à la sortie de nos tuyaux en Jacoflon. Le client définit le nombre d’échantillons et la pression d’essai (0,5 à 2 fois supérieure à la pression de service). Nous procédons au contrôle avec de l’azote sous l’eau, la durée d’observation est de 1 à 5 minutes en fonction du type de tuyau.